Facteur d'impact des revues de recherche en horticulture



We are searching data for your request:

Forums and discussions:
Manuals and reference books:
Data from registers:
Wait the end of the search in all databases.
Upon completion, a link will appear to access the found materials.

Facteur d'impact des revues de recherche en horticulture. *HortScience* 21(8) : 860--863. DOI : [10.1088/1367-2630/aa34a1](http://dx.doi.org/10.1088/1367-2630/aa34a1).

Tous les articles publiés au cours des deux dernières années civiles ont fait l'objet d'une évaluation indépendante par des pairs et de la politique de qualité de la revue.

Après l'annonce de cet enjeu majeur en février 2014, nous avons reçu 21 soumissions à notre rédaction. Nous avons reçu le premier article de deux grands éditeurs de cultures horticoles mondiales : [Rayonier Research]{.ul} et [AAFC]{.ul}, le dernier de [Ames]{.ul}. Le taux moyen de soumission d'articles était nettement inférieur à celui de l'année dernière, principalement en raison des retards causés par l'intensification du système de soumission/d'examen par les pairs avec une réduction des commentaires des auteurs. Quatre articles ont été acceptés par cette voie, dont l'un était une publication potentielle issue du processus d'examen.

Il n'y a eu que trois articles acceptés après examen par les pairs par le comité de rédaction : un manuscrit décrivant le développement des techniques d'imagerie en serre qui a été traité par J. Britto (département des sciences végétales, Michigan State University, États-Unis), une courte note qui traitait des nouvelles images d'une linaire filamenteuse dorée et d'un hybride *Dahlia* (avec l'aimable autorisation de J. Hopwood), et un manuscrit sur la modélisation métabolique de la photosynthèse pour un projet d'ingénierie à l'Université York, Canada.

Deux articles ont été acceptés par la voie désignée par l'auteur, après discussion entre le rédacteur en chef, Tom Ecklebe, et le rédacteur en chef, Guy Hagerman. Ces deux articles portent sur : 1) le développement du marché de la pomme en Australie, par C. David (CSIRO, Australie) et 2) un article sur l'isolement des gènes dans la nervure médiane brune des arbres. L'auteur a indiqué que l'article avait été soumis sans examen, sur la base de la reconnaissance antérieure de l'article par le bureau éditorial pour la publication des examens systématiques.

Sept articles, six dans la catégorie Plant Breeding, Genetics and Biotechnology de la revue et un dans Horticulture Research, ont été acceptés via le système de soumission en ligne : ces articles nous ont été soumis par l'intermédiaire de D. Tan (Huazhong Agricultural University, Chine), A. Shimizu ( Nara Institute of Science and Technology, Japon), M. Winemiller (Cornell University, États-Unis), M. Podio (Melbourne University, Australie), A. Batkin (Belarus State University, Biélorussie), A. Zietz (Université de Géorgie, États-Unis ), et A. Castan (Université de Murcie, Espagne). Nous avons publié deux de ces articles (l'un d'eux était une collaboration avec le Dr M. Podio du laboratoire de l'auteur) : un rapport sur le transfert de masse dans les plantes en pot, ainsi qu'un article sur le développement d'un cultivar de concombre en Israël , par A. Zimmerman et A. Batkin. Tous les autres articles acceptés sont publiés dans ce numéro de *HortScience*. Un résumé des articles acceptés, leurs caractéristiques, ainsi que des liens vers leur éditeur, leur pays et leur référentiel sont présentés dans [Annexe ,1](#appsec1){ref-type="sec"}.

**Tom Ecklebe (rédacteur en chef) et co-éditeurs :**

Je m'appelle Tom Ecklebe, professeur à la division de sélection végétale de la Michigan State University (MSU) où je suis président du département des sciences végétales depuis 1998 et professeur-chercheur depuis 1981. Je suis également professeur de sciences horticoles à la Département des sciences végétales et chef du laboratoire de recherche en agriculture et horticulture (HORTLAB) à MSU. Ce laboratoire a pour mission de développer de nouvelles techniques génétiques et de nouveaux produits végétaux pour l'agriculture et l'horticulture. Ma carrière s'est centrée sur le développement de maïs et de soja génétiquement modifiés pour la résistance aux insectes et aux mauvaises herbes, le maïs pour la tolérance aux herbicides et le coton pour une production accrue de fibres. La recherche dans tous ces domaines a permis plusieurs premières : le premier produit transgénique à être introduit sur le marché américain (1990), les premiers hybrides de maïs résistants aux insectes commercialisés (1993), le premier soja tolérant aux herbicides (1996) et les premières variétés de coton qui ont permis d'augmenter de 10 % la production de fibres. De plus, j'ai reçu plusieurs brevets pour des méthodes de production de soja, de maïs et de coton transgéniques, de nouveaux promoteurs et de composants vectoriels.

J'ai été très impliqué dans le développement de Horticulture Research, une nouvelle revue internationale *HortScience*, à comité de lecture et en libre accès et j'ai été nommé rédacteur en chef de la revue en avril 2013. *HortScience* publie des manuscrits sur le science fondamentale de l'horticulture, la génétique et la sélection végétales, la physiologie végétale et le rôle de l'horticulture dans l'agriculture et la foresterie. Il couvre tous les aspects de la science et de la pratique de l'horticulture, y compris la nutrition des plantes, la génétique, la biotechnologie,



Article Précédent

6 méthodes de plantation d'arbres fruitiers

Article Suivant

Soins des plantes Beautyberry